Lundi 14 Mai

Kyoto

La nuit sur le sol fut excellente, même si on a un peu senti l'humidité de l'extérieur. Réveil à 7h15, et pas plus tard, pour l'arrivée de la "femme de chambre" à 7h30 pour défaire les lits. C'est toujours la même dame qui s'occupe de nous. Elle défait donc les lits et installe la "table" (oui parce que nous sommes au ras du sol) pour le petit déjeuner que nous avons choisi continental (et pas japonais, petites joueuses!)
A 8h tapantes, le cérémonial commence avec toasts, croissants, thé, jus d'orange, céréales, bacon, oeuf, fruits et... soupe! Bon, ça, on va peut-être le laisser de côté...

Japonmp_090

Vers 9h, nous terminons d'emballer nos affaires et sommes prêtes pour faire le check-out. La réceptionniste parlant anglais, tout se passe bien. Elle nous propose d'aller visiter la nouvelle "aile" du ryokan, ce que nous faisons de bonne grâce pour voir un peu à quoi ressemble le lieu dans son ensemble. Une fois dans le nouveau bâtiment, il n'y a plus personne qui parle anglais, on nous montre une table et on se demande ce que l'on doit faire. Euh, tu  crois qu'ils veulent nous reservir le petit déj?? C'est très joli, mais bon, avec 5 personnes qui observent tes faits et gestes, ça devient un peu gênant, d'autant plus quand on ne comprend rien à ce qu'on doit faire. Après quelques tergiversations, nous nous répandons en courbettes et quittons les lieux pour retourner à la réception... Euh... ok...
Là, nous passons vraiment pour des nulles (et des pauvres!!) puisque nous ne commandons pas de taxi et allons prendre le métro (c'est pas classe du tout ça...). Encore 3 personnes pour nous dire au revoir et nous faire des courbettes jusque dans la rue et nous nous éloignons tranquillement en tirant nos valises jusqu'à l'entrée du métro. Si nous maîtrisons bien l'achat du ticket, c'est un peu mal indiqué pour savoir dans quel sens prendre la ligne et il y a un petit cafouillage mais finalement nous nous retrouvons dans la bonne direction.
Nous arrivons à notre prochain hôtel, le New Miyako vers 10h. Il est situé juste à la sortie de la gare de Kyoto, ce qui est très pratique. C'est un immense bâtiment carré, plutôt... moche. Le check-in n'ayant lieu qu'à 13h, nous laissons les bagages à la réception et partons visiter quelques temples dans les environs. Nous commençons par le Higashi Honganji.

Japonmp_094 Japonmp_098 Japonmp_107

Le hall Amida est très grand, mais la partie à côté est en réfection. Nous y allons quand même sans pouvoir vraiment apprécier le lieu mais nous pouvons en voir "l'attraction" principale, à savoir une corde faite de cheveux humains... Cheveux offerts par les fidèles lors de la construction de l'édifice, en effet à cette époque le cheveu était plus solide que la corde!

Japonmp_100 Japonmp_109 Japonmp_113 Japonmp_103

Nous ressortons du temple dans la rue et continuons au milieu des "kui kui" et autres "coucous" des feux pour les piétons. On sait quand ils sont verts, ça c'est sûr! Ca fait un bruit d'enfer!! A Tokyo, on n'avait pas remarqué, mais peut-être était-ce dû au bruit ambiant de Tokyo qui cachait le signalement des feux...
Nous arrivons au Nishi Honganji, qui se trouve être aussi en réfection ce qui nous empêche de visiter la totalité. A noter une très jolie porte le long du mur extérieur.

Japonmp_118 Japonmp_119 Japonmp_125

Japonmp_126

Nous repartons pour la gare, toujours à pied bien sûr, où nous mangeons au McDo (au sous sol), nous faisons un tour au grand magasin Isetan avec des escalators à n'en plus finir les uns à la suite des autres (impressionnants!) et nous repartons pour faire le check-in à l'hôtel. Comme vous le voyez la déco est très années 70...

P1010162

Nous avons réservé la visite de Kyoto après midi avec Sunrise Tours, départ prévu à 13h40. A 13h36, coup de fil dans la chambre pour nous dire qu'on nous attend en bas. Oui! oui! c'est bon on arrive!! Et oui, 13h40, c'est le départ du bus pas l'appel!!
C'est Yumi (comme "you and me" mais pas la même qu'au Mont Fuji) qui est notre guide. Nous embarquons à bord d'un bus où se trouvent une quarantaine de personnes et direction le Heian Shrine (temple shinto) orange immense. Situé en plein milieu de la ville dans un très grand parc, il en impose par sa taille et par la taille du Torii.

Japonmp_130 Japonmp_131

A l'entrée, il faut donc se purifier aux fontaines, puis se prosterner en faisant 2 fois la révérence, en frappant 2 fois dans ses mains et en s'inclinant. On retrouve aussi les grands packs de saké à l'entrée, en offrande aux dieux.

Japonmp_132

Tout ce qui se trouve entouré d'une corde avec des feuilles blanches est sacré. On comprend enfin pourquoi on voyait ce genre de chose sur des arbres, des bâtiments etc... c'est cool d'avoir une guide qui explique!

Japonmp_135

Voici aussi un "arbre" sur lequel sont accrochées les prédictions de "bonne fortune" qui ne convenaient pas aux gens, y'en a beaucoup! On dirait de la neige.

P1010183

La couleur orange ressort fortement avec le sol en sable blanc et le ciel bleu.

Japonmp_137 Japonmp_138 Japonmp_142

A l'arrière du temple se trouvent 4 jardins pour une surface de 30 000 m². Nous nous dirigeons vers l'un d'eux, très joli avec ses mares à nénuphars et son pont... chinois! C'est très paisible. Nous pouvons traverser l'une des mares en passant sur des blocs de pierres disposés au milieu. Yumi nous demande de ne pas tomber dans l'eau... on va essayer!

Japonmp_143 Japonmp_146 Japonmp_150

Japonmp_153 Japonmp_155 Japonmp_159

Nous terminons la visite et repartons en bus vers le temple Sanjusangendo à l'intérieur duquel se trouvent pas moins de 1001 statues de Kannon, déesse aux 11 visages et aux 1000 bras. Le bâtiment en bois long de 120 mètres est le plus grand de ce style au Japon.

Japonmp_162 Japonmp_163

Les statues à l'intérieur sont toutes différentes dans leurs expressions et alignées en rang d'oignon. Sanjun signifie 33 en japonais qui est un nombre sacré dans le bouddhisme, il y a 33 espaces entre les piliers qui soutiennent le toit du temple. L'ensemble est très impressionnant, malheureusement les photos sont interdites à l'intérieur (cliquez dans les liens à droite pour voir à quoi ça ressemble). Nous repartons ensuite pour le dernier temple au programme, celui de Kiyomizu. Il est en haut de la colline, il faut donc gravir une petite rue entourée d'une multitude de magasins de souvenirs, ça me fait presque penser au Mont St Michel! Il y a aussi beaucoup de monde.

Japonmp_165 Japonmp_196

Comme nous sommes bien entendu attirées par les magasins, nous demandons à la guide (enfin, je demande ;)) si nous pouvons rentrer à pied et non pas avec le bus afin d'avoir un peu plus de temps pour en profiter, ça ne pose pas de problème. Nous commençons la visite du  bâtiment principal qui est célèbre pour sa plateforme, soutenue par des centaines de piliers à flanc de colline.

Japonmp_166 Japonmp_169 Japonmp_176

Sur la gauche, il y a un petit sanctuaire dédié aux amoureux. Là on trouve deux pierres éloignées de 18 mètres l'une de l'autre. Si en fermant les yeux vous arrivez à aller d'une pierre à l'autre, vous allez tomber amoureux... Un nombre incalculable d'étudiants font le test! (photos des 2 pierres).

Japonmp_183 Japonmp_185

Nous nous retrouvons ensuite sur la plateforme haute d'une vingtaine de mètres. A l'époque, des gens se jetaient de là dans le vide et s'ils ne mourraient pas, leur voeu était exaucé... euh... oui bien sûr... Yumi nous demande de ne pas essayer (sont stressés ces guides japonais!!).

Japonmp_177 Japonmp_178

Nous descendons ensuite pour aller boire à la fontaine l'eau pure sacrée, garante de longévité. Avec ça on est paré!

Japonmp_180 Japonmp_187

Bref, c'est un très joli temple, l'un des mes préférés à Kyoto avec le recul, au milieu des arbres et des collines avec quelques petites "attractions" sympathiques.

Japonmp_191 Japonmp_194

Nous quittons le lieu vers la petite rue commerçante où je m'achète une glace italienne/japonaise au chocolat très très bonne pendant que Flo cherche un kimono pour sa mère. Elle trouve finalement son bonheur pendant que je n'achète rien (oui!) et nous redescendons vers la ville basse et en particulier vers Gion, le quartier des geishas. Au passage, un petit restaurant français du Sud, le "Kezako" :)

Japonmp_197

Gion (prononcer "guion") est constitué de maisons traditionnelles en bois et de petites rues pavées.

Japonmp_203 Japonmp_205 Japonmp_207 Japonmp_208

Nous nous baladons lorsque nous entendons un bruit bizarre. Au début j'ai cru que c'était les sabots d'un cheval sur le pavé, mais en fait il s'agit de quatre maikos (des apprentis geishas), habillées et maquillées à l'ancienne qui s'avancent dans la rue sur des "tongs" en bois à talons compensés! (d'où le bruit). Je suis tellement perturbée par cette vision (c'est en effet rare d'en croiser dans la rue) que j'en fais tomber mon appareil photo... Pas pu prendre de photo donc et l'appareil est en piteux état, mais a l'air de fonctionner... Ouf! Nous continuons par les rues commerçantes que nous avons faites la veille, avant de reprendre le métro vers la gare et l'hôtel. Nous déballons les affaires, petit coup de fil en France et moi j'expose mes cadeaux sur la table... hum... ah oui, quand même!

P1010261

Nous ressortons et décidons de tester le restaurant de sushis tournants. Alors comment ça marche... et pas un seul occidental à l'horizon pour nous expliquer! Il faut s'installer sur des chaises hautes devant le tapis tournant. On ne boit que du thé, y'a un robinet d'eau chaude à chaque place et des sachets (pas d'eau froide donc) puis il suffit de se servir l'assiette de sushis qu'on veut quand elle passe devant soi. Les gens autour de nous nous montrent où sont les sauces etc. Ensuite pour payer, l'employé compte le nombre d'assiettes empilées et fait l'addition! Moi je dois avoir quatre assiettes, Flo un peu plus et mes voisins une vingtaine!! Les sushis ne sont pas aussi bons qu'à Tokyo dans notre petit restaurant... Mais c'est très correct quand même quoique parfois très épicé! (moutarde)
Retour à l'hôtel, tri sélectif des cadeaux, chargement des photos sur l'ordi, en fait mon appareil marche toujours mais je dois scotcher le boitier des piles qui ne tient plus...  Dodo à 23h.