Vendredi 11 Mai

Kamakura

Réveil à 7h15 pour petit déjeuner en chambre (pas de room service je vous rassure, juste des cookies achetés la veille!).
Départ à 8h pour rejoindre la station de Tokyo par la Yamanote. Oui, Tokyo est aussi une gare dans la ville du même nom...
Nous patientons sur le quai pour le train vers Kamakura (train normal) et c'est inadmissible mais ce train est en retard! Nous supposons que le conducteur s'excuse à chaque gare car il fait un petit speech, mais ne comprenant pour l'instant que "aligato gozaïmas", nous ne faisons que supposer. De plus ce train est bondé, ce qui ne nous est pas encore arrivé trop souvent jusqu'à présent. Finalement beaucoup de gens descendent à l'un des arrêts et nous finissons par pouvoir nous asseoir jusqu'à Kamakura que nous atteignons à 9h30 (gare de Kita Kamakura).
La gare est située au milieu d'une forêt, c'est très bucolique. Un million d'écoliers (à peu près) sont dans les parages. Ah et il faut traverser la voie de chemin de fer à pied...

Japonmp_186 Japonmp_187

Nous décidons de commencer notre visite par le temple le plus proche, à savoir le temple zen Engakuji. Les bâtiments sont disséminés dans la forêt de cèdres, c'est très agréable et très vert. Les toits sont pour certains en chaume. Il y a aussi des peintres qui prennent des bâtiments et des arbres pour modèles. A noter un pavillon pour la cérémonie du thé (non nous n'y allons pas) et un endroit avec des sortes de stèles (pas compris ce que c'était exactement...).

Japonmp_158 Japonmp_163 Japonmp_169 Japonmp_176

Japonmp_180

Nous redescendons pour traverser la voie ferrée et nous dirigeons vers le temple Jochiji, tout petit, deux bâtiments seulement. Celui de l'entrée semble avoir été refait à neuf tout récemment. Un cimetière se trouve sous les arbres à l'arrière.

Japonmp_190 Japonmp_191 Japonmp_193

Puis nous continuons vers le temple Tokuiji. Le bâtiment abritant la cloche possède un magnifique toit de chaume. Ce temple est un zen fondé en 1285 et qui fut surnommé le "temple du divorce" car c’était le seul refuge des femmes maltraitées. Nous nous y baladons, passons devant un petit bouddha et montons jusqu'au cimetière.

Japonmp_197 Japonmp_198 Japonmp_203

Nous poursuivons notre route vers le temple Kenchoji (j'espère que ça suit toujours pour les noms!!), situé à environ 15 minutes à pied. C'est le plus grand et le plus important des 5 grands temples zen de Kamakura. Il se trouve au milieu de grands cèdres japonais. Fondé en 1253, la plupart des bâtiments ont été reconstruits sauf la cloche de bronze fondue en 1255. Tout au fond, nous pouvons nous reposer quelques instants et méditer un peu devant un jardin zen très mignon.

Japonmp_208 Japonmp_210 Japonmp_214 Japonmp_216

Japonmp_219 Japonmp_222 Japonmp_224

Japonmp_230

Nous continuons toujours à pied et commençons à avoir faim. Au passage, petite dédicace à Mathilde avec une boutique ne vendant que des objets en forme de lapins ;)

Japonmp_232

Notre choix se porte sur un restaurant... espagnol au bord de la route. Où nous mangeons... une pizza... plus aucune logique là-dedans j'en conviens. Les pizzas sont bonnes et ont la pâte méga fine.
Nous ne prenons pas de dessert et décidons de trouver un vendeur de glaces italiennes pour tester un peu ça. Enfin, glaces japonaises "à l'italienne". Nous en trouvons un juste à côté et optons pour ce qui semble le plus sûr, la vanille... (y'a un parfum de couleur noire, on n'a pas compris ce que c'était!). C'est très bon, mais je dirais que les glaces islandaises sont quand même les meilleures (plus crémeuses). Evidemment Berthillon étant hors concours... mais je m'égare. Revenons à nos moutons, enfin à nos temples. Sur la gauche de la route, en haut de quelques marches, nous apercevons un torii et décidons d'aller voir. Nous nous retrouvons alors sans le vouloir dans le sanctuaire de Tsurugaoka Hachimangu, le plus grand de Kamakura. C'est ici que Flo décide d'accrocher sa plaque de vœux (une plaque en bois qu'on achète, sur laquelle on écrit un vœu et que l'on accroche devant le temple) et aussi là que nous achetons des petits papiers avec la bonne fortune (car ici il y en a en anglais). Si ce que vous lisez sur le papier ne vous plait pas, il suffit alors de l'accrocher à l'endroit prévu à cet effet (dans certains temples, ça en fait presque des arbres!).

Japonmp_238_1 P1010596

Nous descendons les immenses escaliers au milieu des écoliers et avons une perspective magnifique sur la ville.

Japonmp_250 Japonmp_245 Japonmp_246

Au pied du sanctuaire on peut trouver deux étangs, des pigeons et des vendeurs de sucreries... (oui je sais, aucun rapport entre ces trois choses).

Japonmp_251 Japonmp_247 Japonmp_252

Le sanctuaire se termine par une longue allée de cerisiers qui entre dans la ville elle-même. Nous marchons au milieu et c'est beau.

Japonmp_255

Lors de cette promenade, nous voyons tous les gamins avec des sacs jaunes sur lesquels est dessinée une colombe. Flo veut absolument trouver la boutique... Oui, bon alors, on va tourner à droite. Nous arrivons dans une rue piétonne très commerçante, mais pas de boutique de "sacs jaunes" en vue.

Japonmp_256

Sans le vouloir nous arrivons alors devant la gare de Kamakura. N'ayant toujours pas trouvé la fameuse boutique, nous continuons toujours à pied vers le grand bouddha de Kamakura, le Daibutsu. C'est donc reparti pour une journée de 15 km à pied au milieu des habitations plutôt jolies et de quelques écoliers (j'aime bien leurs cartables!).

Japonmp_260 Japonmp_257

Nous remarquons des affiches, qui semblent être des affiches politiques et décidons qu'il s'agit des Sarko et Sego japonais. Euh, si ça se trouve ça n'avait rien à voir du tout, mais c'est pas grave on y croit!!

P1010606

Nous arrivons au Daibutsu qui est bien caché et que l'on ne découvre vraiment qu'une fois devant. Ce dernier, tout en bronze, date de 1252, mesure 11,3 mètres de haut et pèse 124 tonnes. Il est assez fascinant et impressionnant, j'aime beaucoup! J'en profite aussi pour rentrer dedans, même s'il n'y a pas grand chose à voir (Flo s'abstenant de peur de claustrophobie même si ça n'avait pas lieu d'être). Du côté soleil, le bronze est vraiment très chaud! Je mitraille pas mal, en fait le tour et l'admire.

Japonmp_262 Japonmp_266 Japonmp_267 Japonmp_273

Japonmp_275 Japonmp_284 Japonmp_287

Nous repartons finalement et là nous apercevons une boutique qui vend des sortes de gâteaux en forme de colombe (tilt! colombe, sacs jaunes!). En fait il s’agit de la spécialité de Kamakura. Nous en profitons pour goûter un peu, mais ce n'est pas terrible, donc finalement nous n'achetons rien et ne ramènerons pas le fameux sac jaune.
Comme il nous reste encore 5 km avant d'atteindre les 20 quotidiens, nous poursuivons le chemin vers le temple de Hase Kannon (ou Hase Dera).
Il est perché sur la colline.  En montant les escaliers, nous arrivons dans un site où s'alignent des centaines de petites statuettes représentant des nouveau-nés disparus (fausses couches, etc...). Jizo, le protecteur des enfants, y est vénéré. C'est à la fois bizarre et fascinant.

Japonmp_292 Japonmp_293 Japonmp_294

Japonmp_302

Il faut encore monter quelques marches pour arriver au pavillon principal où on peut admirer une statue dorée de Kannon, déesse de la miséricorde aux 11 têtes, haute de 9,18 mètres et toute en bois. Impressionnante. Elle aurait été sculptée en 721 (pas possible de prendre de photos).

Japonmp_304 Japonmp_319

Puis, rien ne nous arrêtant, nous décidons d'aller jusqu'à un belvédère d'où on a une jolie vue sur Kamakura et sur la mer où j'aperçois quelques surfers.

Japonmp_305 Japonmp_310

Nous redescendons et faisons une petite pause puis je vais dans un pavillon pour faire tourner le tourniquet des feuilles du savoir, en fait on appelle ça un moulin à soutras, haut de plus de 2 mètres et qu'il faut faire tourner d'un seul tour pour obtenir la sagesse de tous les soutras (pas sûre d'avoir réellement réussi!).

P1010042

Nous terminons la visite par la grotte de Benzaiten, la déesse de la musique et des arts. Dans une des cavités, il suffit d'acheter une petite statue, de noter son vœu et de la reposer là, le vœu étant censé se réaliser (j'attends toujours...).

Japonmp_320 P1010062

Cette fois nous en avons terminé avec les temples (interro écrite sur les noms à la fin du post!). Nous nous approchons de la gare de Hase pour prendre notre train et là, pas de JR Pass autorisé! Grrr! il faut repartir vers la gare de Kamakura... Bon, allez alors aujourd’hui on aura fait 25 km à pied!
Une fois à la gare nous avons une petite attente de 20 minutes avant d'avoir le train, ça fait du bien de s'asseoir quand même!
Nous rejoignons notre gare de Nippori et nous arrêtons au Seven Eleven pour acheter de quoi manger ce soir (et non pas de sushis). Flo se prend un salade et des sushis maki et moi un sandwich oeuf jambon et un yaourt.
Petit passage sur internet au ryokan et dodo à 22h30.

ps: plutôt qu'une interro écrite, je vous invite à poster des commentaires! ;)