Dimanche 6 Mai

Tokyo

Réveil à 6h20, oui on n'a pas que ça à faire! Aujourd'hui c'est visite guidée de Tokyo et le rendez-vous est à 7h50. Le temps est tout gris, les photos ne seront donc pas terribles.
Nous petit déjeunons au Boulogne, petit déj américain avec les oeufs et le bacon, c'est bien bon, puis nous nous installons dans les fauteuils de la réception pour attendre notre "guide". Dans le hall de l'hôtel ils sont en train d'installer des chaises et une sorte d'estrade pour un mariage dans l'après-midi. Ils aiment bien se marier dans les hôtels les japonais. A 7h53, une employée de Sunrise Tours arrive. Elle s'excuse trois fois (courbette, courbette et courbette) pour ses trois minutes de retard (serait-ce une courbette pour une minute?? je ne sais...) et nous conduit dans un bus. En fait ce bus va nous mener à l'endroit d'où partent toutes les visites de Sunrise Tours, à savoir le terminal des bus Hamamatsucho (Sud de Tokyo).
Nous y arrivons vers 8h30 après être passés récupérer d'autres personnes au Hilton d'à côté, ceci nous permettant de voir qu'il y a un Starbucks à deux pas, ça peut toujours servir. Nous découvrons également un peu Tokyo depuis le bus, le quartier de l'hôtel est un peu désert mais ça s'anime en arrivant près du terminal. Nous suivons religieusement notre guide (qui ne sera pas notre guide pour la journée) et allons échanger notre voucher au comptoir où on nous indique le numéro de la porte où attendre et le numéro du bus. Vers 9h, nous montons dans le bus, le guide, un homme assez âgé nous donne des petits autocollants à coller sur nos vestes pour ne pas nous perdre... "moutons" quand tu nous tiens. Nous partons avec du retard, rien ne va plus! Le bus est complet (environ 40 personnes), il y a juste un couple de français avec sa fille et pour le reste, différentes nationalités. Le guide parle assez mal anglais donc on ne comprend pas tout, si ce n'est que notre premier arrêt sera la Tokyo Tower, la Tour Eiffel de Tokyo.

Cette tour est plus haute que la Tour Eiffel (336 mètres), mais plus massive et noyée au milieu des immeubles donc on ne se rend pas trop compte de sa taille. Et puis, elle est rouge et blanche...
Nous prenons l'ascenseur pour monter jusqu'à 150 mètres et la plate-forme d'observation. Le temps étant toujours gris, la visibilité n'est pas optimale. Mais nous avons malgré tout un bel aperçu de Tokyo, avec ses immeubles les uns sur les autres et ses routes au milieu.

Japonmp_033

A noter, deux endroits où il y a un sol transparent sur la plate-forme, faut pas avoir trop le vertige.

Japonmp_036

Après en avoir fait le tour et observé les environs, nous redescendons et passons par la grande boutique de souvenirs. Il y a deux petits personnages qui représentent la tour, ils sont encore une fois très "mimis". J'achète un magnet pour mon frigo, je reste raisonnable. Il y a aussi une boutique qui ne vend que des gâteaux tous plus roses et bleus les uns que les autres, et emballés dans des petites boites cadeaux très jolies et décorées encore de personnages. Sérieuses, nous regagnons le bus.
C'est parti pour le jardin Happoen. Ne me demandez pas où il se trouve, je n'en ai pas la moindre idée. Quand je me laisse guider, je me laisse guider sans chercher à comprendre. Enfin, si, il est dans Tokyo, c'est sûr, entouré de hauts immeubles.
Nous assistons sans le vouloir à des photos de mariage dans le jardin puis nous dirigeons vers la maison du thé pour assister à la cérémonie. Le groupe est divisé en deux. Nous entrons dans la petite maison dans la prairie, enfin, non, dans le jardin, et nous asseyons sur des bancs devant des tables en prenant bien garde de ne pas nous appuyer contre le mur parce qu'il y a du papier dessus et qu'il est fragile. Une dame en kimono traditionnel nous donne des mini sets de table en papier que nous posons devant nous, ainsi que deux minis bonbons rose et vert fluo. Il faut les manger avant de boire le thé pour en faire passer l'amertume. Puis nous la regardons faire son cérémonial avec de la poudre verte, de l'eau chaude, des prières et des courbettes.

Japonmp_041

On nous sert alors des bols avec une substance verte mousseuse issue de tout ce cérémonial. Allez, on va goûter alors, moi je trouve que ça n'a pas l'air mauvais. Ca sent un peu bizarre, ça sent "la pelouse qu'on vient de tondre"... Quant au goût, ça a goût à... "la pelouse qu'on vient de tondre", j'avais jamais goûté! Hum, pas terrible. J'en bois deux gorgées, plus courageuse que mes voisins américains qui ne trempent même pas leurs lèvres dedans, et ça ira.

Japonmp_042

Non, en fin de compte ce n'est vraiment pas très bon...
La deuxième partie du groupe vient nous remplacer pendant que nous faisons un tour dans le jardin en commençant par la mare qui se trouve au milieu. Il y a des carpes énormes dedans.

P1010056

Puis nous allons voir une petite collection de bonzaïs tous plus magnifiques les uns que les autres. Certains sont très très vieux.

Japonmp_063

Ce jardin, c'est un peu comme "un petit havre de paix au milieu de la ville"...

Japonmp_072

Vers 11h, nous regagnons le bus, il est l'heure.
Direction le restaurant pour midi dans le quartier d'Ikebukuro. Le restaurant se trouve dans Chinzan-so, un ensemble de restaurants dans un grand parc. Pour nous, ce sera le Mokushundo (barbecue japonais).
Le cadre est très joli, nous nous installons à des tables de 6 au milieu desquelles se trouve donc une sorte de "plancha" pour faire cuire les aliments. Une serveuse vient nous mettre un tablier autour du cou, et c'est elle qui va faire griller tout ce que nous allons manger: du porc, du bœuf, du poulet et des légumes (les plus gros oignons que j'ai jamais vus, des poivrons, des patates douces etc...)

Japonmp_074

J'ai cru que j'allais exploser tellement j'ai mangé! Parce qu'il n'est pas question de refuser, elle te le fait griller et te le met dans l'assiette!  Evidemment il y avait du thé à boire en entrée et au dessert, mais pour le dessert c'était du thé "buvable". En dessert justement, une boule de glace, c'est bon. Comme il commençait à pleuvoir lorsque nous sommes allés dans le restaurant, on nous a prêté des parapluies pour ne pas nous mouiller. Dans tous les hôtels, à l'entrée, il y a des consignes pour parapluies! Il y en avait aussi à l'entrée du jardin. Efficacité!
Le petit trajet en bus après le repas est quelque peu assommant, difficile de rester éveillés après un tel festin. Nous arrivons alors dans le quartier du palais impérial. Ce dernier est entouré d'un très grand parc et il n'est pas visible. A noter que l'entrée en est interdite au public sauf le 2 janvier et le jour de l'anniversaire de l'empereur qui se trouve être le 23 décembre (capricorne, très bon signe!)
Il commence à tomber des cordes. Le bus s'arrête dans un parking assez éloigné et nous devons faire environ 500 mètres à pied sous la pluie jusqu'à l'une des portes du palais.

Japonmp_075

La muraille qui l'entoure est impressionnante, il y a aussi des douves. On aperçoit deux maisons dans le parc, et c'est tout. Un peu frustrant.

Japonmp_086

Nous remontons dans le bus et traversons le vieux quartier commerçant de Ginza, passons devant le marché aux poissons et arrivons au port de Tokyo pour prendre une petite navette sur la rivière Sumida qui doit nous emmener vers le quartier d'Asakusa. La "croisière" dure environ 35 minutes, au milieu des immeubles (pas toujours très beaux). Arrivés à destination, nous apercevons un drôle de bâtiment en forme de cube avec une grande flamme jaune dessus. Il s'agit d'une oeuvre de Stark (La flamme dorée) qui représente un verre de bière avec une flamme dessus... ??? art moderne quoi. Ce sont les bureaux d'une entreprise de bière.
Nous suivons à pied notre guide vers le Tourist office où il nous donne quelques indications sur ce que nous pouvons voir dans le coin avec un plan et où retrouver le bus, puis c'est quartier libre.
Flo et moi apercevons un magasin "Tout à 100 Yens", nous y faisons un tour mais rien d'intéressant. Puis nous arrivons près du temple Senso-ji. L'entrée se fait par la porte Kaminarimon encadrée par deux statues imposantes. Juste après la porte c'est la rue Nakamise Dori bordée de boutiques en tous genres.

Japonmp_094

Difficile de ne pas s'arrêter à toutes, il faudra revenir, si possible quand il ne pleuvra pas. Nous arrivons ensuite au bâtiment du temple proprement dit dans lequel se trouve soit disant une statue de Kannon (déesse bouddhique de la compassion) mais n'étant pas exposée au public, personne ne sait si elle existe vraiment.

Japonmp_100

Devant l'entrée, il y a une sorte de chaudron dans lequel brule de l'encens dont les fumées sont censées être bénéfiques. A l'intérieur du bâtiment, se trouve un grand récipient où il faut jeter des pièces puis frapper dans ses mains, s'incliner et prier... Très spécial. A noter, une jolie pagode à 5 étages.

Japonmp_097

Comme souvent dans les voyages organisés, la gestion du temps fait que nous ne restons pas autant que nous le voudrions, donc il faudra vraiment revenir!
Nous remontons dans le bus direction le terminal des bus et notre hôtel où nous arrivons vers 17h45. Journée un petit peu au pas de course! Mais il nous reste un peu de temps avant le dîner, nous en profitons pour visionner les photos.
Pour le repas du soir nous décidons d'aller tester un restaurant dans la rue de l'hôtel, là encore rien en anglais, nous optons pour le "Modish" dont la déco est assez tendance. Au menu, un très bon carpaccio de poisson pour moi et pour Flo, non pas comme c'était indiqué sur le menu en anglais, deux langoustes, mais deux gambas! Pas tout à fait la même taille quand même. D'ailleurs on ne peut pas dire que les portions soient très grosses dans ce restau. Au dessert, une petite glace caramel pour moi (une boule encore) et un gâteau avec de la glace au chocolat pour Flo. Qui a dit que j'aimais les glaces??
Retour à l'hôtel et dodo vers 21h. Je décide de mettre le réveil à 3h du mat pour suivre un peu les élections en France. Oui, so what?!
Donc vers 2h55, le réveil sonne et c'est très dur! BBC World comme CNN n'annoncent pas les résultats avant l'heure mais au vu des "quartiers généraux", la réponse est vite faite. Bon, Sarko est élu, vais peut-être rester au Japon en fin de compte... Rendormissement difficile vers 4h... c'est dur la vie en vacances!